Admin   Plan du site   Liens   Contact Admin
Accueil >>  1. "Vivre" la venue de Machia’h >>  "Bessorat Haguéoula" : "L’annonce de la Délivrance" du Rabbi de Loubavitch


31. Chabbat parachat Pin’has, qui bénit le mois de Mena’hem Av, le 24 Tamouz 5751 (1991)

jeudi 1er juillet 2004, par Redaction


D’après tous les signes donnés comme caractéristiques de la Délivrance, nous nous tenons véritablement au seuil de celle-ci. Comme mon beau-père, le Rabbi, l’a annoncé et diffusé, nous avons achevé tout ce qui était nécessaire à l’avènement de la Rédemption. Même "l’astiquage des boutons [1]" et l’accomplissement du verset "tenez-vous tous prêts [2]" ont été réalisés. Cela signifie que "tout est prêt pour le banquet [3]" et que nous sommes prêts à nous mettre à table et à consommer le repas du Léviathan et du Chor Habar, car "le voici ! Il (Machia’h) arrive [4]," immédiatement !

*   *   *

En des termes simples : puisque nous sommes tellement proches de la Délivrance, chaque Juif doit s’habituer à cette réalité et l’intérioriser de manière à la ressentir en faisant de sa journée personnelle une "journée de délivrance (personnelle)" et en transformant son espace privé en "Erets Israël." Ceci est accomplit en effectuant, dans cet instant précis et en ce lieu précis, son service avec perfection en pensée, en parole et en action.

La perfection du service de chacun (en pensée, en parole et en action) doit également s’exprimer dans son discours, à l’instar du "tirage au sort qui s’est lui-même mis à parler." Car, ayant profondément intégré l’enseignement et la tâche de "faire ici Erets Israël [5]" au point d’être animé d’une grande vitalité, il en parle autour de lui avec enthousiasme. Il diffuse la directive de "faire ici Erets Israël" auprès de sa famille, de son entourage - et a fortiori auprès de ses élèves - et, en définitive, à tous ceux qu’il peut atteindre. Et, puisque ses paroles viennent de son fort intérieur, ce sont des paroles qui, venant du cœur, pénètrent les cœurs [6] et agissent sur ses interlocuteurs. Cela aura d’autant plus de force par le fait qu’il en sera un exemple vivant, à travers son propre comportement, au point qu’il effectuera que ceux qui écoutent vont devenir à leur tour ceux qui parlent - "le tirage au sort se mit lui-même à parler."_




[1] Cf. Si’ha de Sim’hat Torah 5689.

[2] Cf. Iguérot Kodech Admor Harayats vol. 4, p. 279. Voir aussi "Hayom Yom" du 15 Tevet.

[3] Termes de la Michna - Avot chap. 3, michna 16.

[4] Chir Hachirim 2, 8 et dans le Midrache Rabba sur ce verset.

[5] Cf. Iguérot Kodech Admor Harayats vol. 1, p. 485 et suiv.

[6] Sefer Hayachar de Rabénou Tam chap. 13, cité par le Shlah, 69a.


 
DANS LA MEME RUBRIQUE
 
 

 

Yé'hi Adoneinou Moreinou veRabeinou Melekh HaMachia'h Léolam Vaed
SPIP / Squelette Spip01 © 09/2003 Gab-design.com sous licence GPL et Association Guéoula